P2A : RUS Flobecq – ASC Havinnes

RUS Flobecq – ASC Havinnes

Flobecq a chèrement vendu sa peau mais Havinnes a manqué de réalisme ou s’est heurté à un Pot en forme ou à un défenseur replié sur la ligne.  Le but est tombé à la 26e: Dubart lance Detimmerman qui sert Seignez qui s’efface pour Duchâtelet dont l’envoi ne laisse aucune chance au gardien.  En seconde période la tendance reste la même et l’arbitre aurait dû exclure un joueur dans chaque camp.

Dans les autres matches…

REAL B – RFC Wiers : 2-3

Les locaux comptaient huit absents du noyau mais ils ont pourtant opposé une belle résistance à l’équipe en forme du moment.  À la 7e Carré dévie un ballon de la tête, Haillez suit: 0-1. Juste après un ballon est contré, revient vers Garcia dont la frappe fait mouche. Les deux équipes tentent leur chance mais la mire fait défaut.  À la 32e et au terme d’une action jouée en une touche, Maki fait 2-1 mais pour une faute de main Wiers hérite d’un penalty que convertit Van Cauter.  La seconde période est plaisante et ouverte mais les tentatives ne sont pas cadrées ou les gardiens s’illustrent.

À la 82e et suite à un corner Laine met fin à une phase confuse. Match fair-play bien arbitré par M. Cyx. L’entraîneur local est fier de ses jeunes pousses qui méritaient certainement un point.

Herseaux – Pays Blanc : 1-7

Les locaux sont complètement passés à côté de leur sujet ne montrant que peu de motivation et encore moins de concentration.  La présence aux entraînements est anecdotique et une grande lessive sera opérée en janvier.  Après vingt minutes Wattiez, Deplechin et Jeff. Rjillo avaient fait monter le score à 0-4 et le forfait sera atteint grâce à Duval, Zera sauvant l’honneur.  Les leaders contrôleront sans souci la seconde période. Un auto-but et un envoi de C. Rjillo fixeront la marque.

RFC Molenbaix – Harchies-Bernissart : 5-0

Dès la 2e et au terme d’un beau mouvement Abrassart délivre un assist pour S. Bayart: 1-0.  Aux 15e et 30e Gomis, bien lancé en profondeur, gagne ses duels face à Sferrazza. À la 35e Delneste est isolé dans le dos de la défense et fait 4-0.  À l’heure de jeu Cal insulte l’arbitre qui voit rouge direct. Une tête visiteuse est repoussée par la latte avant que Lequenne d’une belle frappe ne fixe le score. Les visiteurs étaient dans un mauvais jour.

Havré – Obigies : 1-3

Dans un match assez fermé et pauvre en possibilités franches, les locaux croyaient avoir fait le plus dur en marquant à la 40e: Chimenti étant à la conclusion d’une belle phase.  Les échanges restent équilibrés mais à la 62e Ahbachou réplique à une provocation et reçoit sa seconde carte.  Havré rate un duel face à Spreux et peu après une frappe déviée de Vandenhove fait mouche. À la 88e Bocquet voit son essai dévié dans le but! Havré pense égaliser mais la balle est sauvée sur la ligne et sur le contre Brackelaere fait 1-3. Havré méritait au moins un point.

Étoilés d’Ere – Quévy-Mons B : 2-2

Les locaux démarrent en force et dès la 7e Collie sert Bourrichon: 1-0. Peu après Huart ouvre pour B. Collie qui lobe Polain: 2-0. Les visiteurs se réveillent intensifie leur pressing en se montrant plus agressif et à la demi-heure Poizot, suite à un corner, accompagne la balle dans le but.  Dès la reprise une petite faille dans la défense locale profite à Gahungu qui égalise. Les Montois dominateurs vont galvauder quelques opportunités.  À la 85e un ballon est sauvé sur la ligne du but local mais Polain doit sortir un double arrêt en fin de match pour empêcher Ere d’empocher les trois points. Pour les locaux ce nul vaut une victoire.

AC Estaimbourg – Exc. Biévène : 1-2

Dès la 2e un centre venu de la gauche trouve la tête de Claeys oublié dans la défense: 0-1. À la 11e Cornu sauve une tête de Soudan puis les échanges se cantonnent dans le milieu du terrain sans occasion.  Même scénario à la reprise: suite à un corner, Delitte, isolé dans le petit rectangle, place une tête victorieuse. Mais dans la minute suivante Cornu laisse filer entre ses gants un coup franc de Reheul: 1-2.  Le coach local effectue ses trois changements et les possibilités locales se multiplient mais passent à quelques centimètres du cadre.  Au terme d’un match sportif les locaux ne méritaient pas plus qu’un point.

Source : Vers l’Avenir du 12/12/2016

Mobile application powered by Make me Droid, the online Android/IOS app builder.