P2A : RUS Flobecq – RFC Wiers

RUS Flobecq – RFC Wiers : 0-4

Flobecq oppose une belle résistance mais fait également preuve de maladresse… comme d’ailleurs Wiers qui ne cadre pas ses essais. À la 20e minute et suite à une faute de main, Van Cauter convertit un penalty pour le 0-1. Juste après, Haillez s’échappe et s’en va fixer Valentini: 0-2. Même scénario à la 55e et Haillez plantera sa seconde rose. Flobecq, très courageux, va alors obliger Cuzzucoli à étaler toute sa classe. En fin de match, bien servi par Delys, Taquet s’y reprend à deux fois pour fixer la marque de la rencontre.

Dans les autres matches…

RCS Templeuve – AC Estaimbourg : 3-1

La rencontre est assez équilibrée et Estaimbourg table plutôt sur les contres. À la 16e, un centre-tir de Boucau est accompagné dans le but par la poitrine de Descamps. À la 25e, Seghers part seul mais se fait accrocher à la limite du rectangle… sans réaction! Juste avant la pause Tangle centre pour la tête victorieuse d’Altruy. À la 50e, Descamps centre et la reprise d’Altruy fuse dans une forêt de jambes et finit par rentrer. À la 65e, une faute de main commise par Tangle permet à Filloux de convertir le penalty. Les échanges resteront équilibrés mais sans danger pour les deux gardiens de but.

Étoilés d’Ere – Havinnes : 1-1

À domicile, Ere prend le match à bras-le-corps et Dehon expédie un envoi de très peu au dessus. Huart l’imite peu après et seul un lob trop enlevé de Castelyn donne des frayeurs à Liénard, le gardien des locaux. À la demi-heure de jeu, sur une belle combinaison entre Dehon et Bourrichon, Ere se crée une autre possibilité. Elle permet à son attaquant Bourrichon d’armer un beau tir qui passe de peu à côté. À la 51e, Dehon isole encore Bourrichon qui rate l’immanquable. On prend les deux mêmes acteurs à la 58e mais cette fois, Dehon ne laisse aucune chance à Rousseau. Ere va reculer peu à peu et Havinnes insiste mais sans danger. Cependant à la 85e et suite à une succession d’erreurs défensives, Castelyn va donner un point inespéré à Havinnes. Ere méritait la victoire.

Molenbaix – Quévy-Mons B : 1-1

Molenbaix, assez déforcé pour ce match au sommet, a prouvé qu’il avait un groupe homogène et volontaire en dominant toute la rencontre. Gomis galvaude un face-à-face et peu après un tir de S. Bayart heurte la latte. Sur un corner visiteur Gahungu surgit de la tête: 0-1 contre le cours du jeu. Molenbaix va archi-dominer la seconde période. Polain réalise quelques solides arrêts mais les envois locaux manquent également de pas mal de précision. Après un envoi signé Abrassart qui est repoussé par la latte, un coup franc aux 30 m de Vandecaastele, qui venait de rentrer, permet à Molenbaix de sauver un point bien mérité.

RUS Herseaux – Harchies-Bernissart : 1-4

Les visiteurs démarrent en force et, au terme d’une belle action collective, ouvrent le score par Kurukavak. Pas le temps de souffler que sur un centre repoussé, Khatrani décoche un bel envoi pour doubler la mise. Herseaux réagit enfin et tente d’imposer son physique mais fait preuve de maladresse devant le but adverse. Suite à un excellent mouvement, les visiteurs alourdissent la marque par Cichirello. À peine le ballon remis en jeu que Bouanati part en contre pour le 0-4. Herseaux n’améliore pas la précision et doit attendre la 80e minute pour sauver l’honneur grâce à une belle frappe croisée de Cuenca. Herseaux piétine et Harchies se rassure.

Havré – Meslin Grand-Marais : 2-1

Les débuts sont équilibrés, puis les locaux prennent peu à peu le dessus et ils sont récompensés de leurs efforts grâce à un coup franc de Bongiorno à la 25e. Ce but réveille alors Meslin mais les visiteurs manquent d’adresse devant le but. Le match reste équilibré et avec peu d’occasions. À la 70e, Marlier sort mais il relâche le ballon devant Ousrouhene qui double la mise. Meslin met alors la pression mais ne parvient à marquer qu’à la 87e par Labie. Havré progresse et reste sur six matches sans défaite.

Pays-Blanc – Exc. Biévène : 3-1

Sur un terrain compliqué, les locaux galvaudent quelques possibilités et Depelchin rate même un face-à-face. À la 20e, suite à une tête déviée, Delitte surgit: 0-1. Les leaders réagissent mais manquent la mire sauf à la 40e quand une tête de Wattiez est contrée, il poursuit son effort et égalise. Les «Carriers» dominent la deuxième période. Op De Beeck accroche Depelchin qui partait seul au but et se fait exclure. À la 65e, Devillers enveloppe un coup franc: 2-1. Peu après, Delvingt dégage vers Rjillo qui s’échappe et fixe la marque. Victoire logique.

Mobile application powered by Make me Droid, the online Android/IOS app builder.